Ne m’interrompez plus !

Ne m’interrompez plus !

July 3, 2018 0 By Steev Crispin

La télévision était, il y a quelques années, un moyen de réunir la famille autour d’un programme ou d’un événement. La télévision créait des rendez-vous dans notre agenda de la semaine.

On se souvient tous du film en avant-première du samedi soir programmé à la télévision et que l’on attendait toute la semaine, comme un événement, depuis que cette diffusion avait été annoncée dans notre programme TV hebdomadaire. 

Si on se souvient de la diffusion de ces films ou la diffusion en direct de certains événements attendus, on se souvient aussi de la publicité qui venait nous interrompre plusieurs fois pendant la soirée.

Essayez de vous rappeler le sentiment que vous aviez quand cette “page de pub” de 5 min venait vous couper au beau milieu d’un moment important. Je n’ai pas en mémoire que l’on se disait “Ahh chouette enfin la pub !” ; la réaction commençait plutôt par “Eh merde..!” et on était contrarié d’avoir été interrompu.

Il y a quelques années les marques se contentaient d’acheter en masse des espaces publicitaires sur les médias les plus fréquentés pour diffuser leurs messages publicitaires au plus grand nombre. Ils ne se tracassaient pas de plaire à la majorité, le calcul était simple : si 1 million de personnes voient ce message, 10% vont s’en souvenir et 1% de ces 10% vont acheter mon produit. En fin de compte, ils ont potentiellement 1000 personnes qui sont prêtes à passer à l’achat. Faites le calcul avec 10 passages par jour pendant une semaine.

Sur une échelle importante, c’est extrêmement rentable et ici on parle d’une époque où nous n’étions pas autant sollicités et où le choix était assez limité. 

La publicité qui vient interrompre un moment, que vous avez choisi, avec un message qui ne vous concerne pas ou pour lequel vous n’avez aucun intérêt, ne peut que provoquer un sentiment négatif à l’égard de cette marque ! Qui sont-ils pour venir vous interrompre en vous mettant sous le nez un message dont vous n’avez absolument rien à foutre !!??

Aujourd’hui les consommateurs savent ce qu’ils aiment, ce dont ils ont besoin, ils font leurs recherches en ligne par eux même et ils sont bien plus informés que certains vendeurs lors de leur passage en magasin. La démarche des publicitaires et des marketeurs doit s’adapter à ce mode de fonctionnement et cesser le matraquage de masse qui appartient désormais à une autre époque. Cette technique pollue le quotidien de gens qui ne deviendront, pour la plupart, jamais client.

Nous sommes à l’ère de l’interactivité, nous devons créer un dialogue avec nos clients et d’avantage les écouter que parler plus fort et plus haut que la majorité de nos concurrents. Le dialogue et l’autorisation, reçu, de délivrer un message est l’assurance qu’il sera entendu.

En tant que consommateur je suis ravi d’être sollicité par un message qui me concerne et qui m’intéresse. J’attends des marques que je pourrais, potentiellement, acheter qu’elles m’apprennent des choses sur l’utilisation et les bienfaits de leur produit ; et j’attends des médias que je fréquente une cohérence entre le contenu pour lequel on s’y connecte et la publicité qui y est proposée.

Je ne sais pas vous, mais personnellement recevoir une publicité par email sans l’avoir demandée, être coupé au beau milieu d’une tâche par un call center qui essaie de vous vendre un nouveau contrat d’énergie ou au milieu d’une vidéo par une pub pour un soda qu’on connait déjà depuis plus de 50ans, cela m’énerve particulièrement et mon rapport à ces marques est désormais associé au fait d’avoir été dérangé et interrompu.

Créez un dialogue avec vos prospects, écoutez-les, proposez du contenu à forte valeur ajoutée, ciblez bien ceux à qui vous adressez votre message et surtout, ne m’interrompez plus !

PARTAGEZ :